L’Intemporel

// Prochainement //

05.04.2019

 

Société XX
DystopieE

Amorcée dès le milieu du 20ème siècle, l’émancipation des femmes devait logiquement conduire à l’égalité des sexes. Désillusion. Depuis le droit de vote jusqu’à une libération progressive de la parole, les progrès demeurèrent bien insuffisants. Aveuglés par une rancœur millénaire, les bastions du Féminisme perdirent de vue leur revendication première, et s’avilirent dans un clivage des genres sans précédent. Jusqu’à la Révolution Démocratique. Jusqu’à la 6ème République.
Au pouvoir depuis lors, la majorité Féministe se contenta d’inverser, de reproduire et d’amplifier les inégalités que ses prédécesseurs avaient longtemps entretenues.

Foulés au pied depuis des décennies, les droits des hommes ne se réduisent plus qu’à une somme de devoirs et de dévotion envers leurs contemporaines. En cette fin de 21ème siècle, alors que le modèle matriarcal tend à se généraliser, c’est la civilisation tout entière qui s’en trouverait menacée.
Les Maternalistes, farouches opposants à ces Féministes radicales, ont bien perçu ce danger, et s’efforcent de faire entendre leur voix. Ana, modeste enseignante d’Histoire des Civilisations, et Togan, écrivain révolutionnaire de la première heure, se débattent et survivent dans une ville où chaque mot pourrait leur être reproché, où les hommes objetisés côtoient la répression, et où le concept de famille lui-même a perdu tout sens.

Quel avenir leur offrira la Société XX ?


cropped-cropped-cropped-11425485_1635258143385929_430106181194272553_o-111.jpg

L’Univers des Possibles vous tend les bras.

On n’écrit pas un thriller comme on écrit de la science-fiction, de la romance, ou de la poésie. Chaque registre nécessite une discipline toute particulière, un état d’esprit, un rythme et un vocabulaire différents. Le travail préparatoire, recherches en tête, est lui aussi bien spécifique selon que l’on prépare une enquête, une expérience scientifique ou une scène érotique.

Regrouper des livres aussi distincts sous un même nom d’auteur ou d’éditeur apparaîtra peu pertinent pour les esprits purement mercantiles ; c’est pourtant la marque de fabrique de Bastien Pantalé qui se plaît à explorer la richesse et les nuances de la littérature dans son ensemble.

Au risque de se heurter à l’incompréhension de certains lecteurs trop habitués à catégoriser un auteur dans un registre précis, L’Intemporel navigue entre réalisme et fantastique. Le rêve côtoie les apports techniques ou historiques, l’évasion permet la satire et la diffusion de messages positifs. Le tout offrant au lecteur une lecture à deux niveaux, sans aucune contrainte si ce n’est celle que lui autorise son imaginaire.

Publicités