Remanere

Nouvelle horrifique
Remanere KDP

Terre. 2055.
Le virus G contraint les humains à vivre en reclus. Dans des villes refuges surprotégées et hermétiques, la vie suit son cours. Entre acceptation et résignation, les effectifs sains semblent oublier ceux qui rôdent par-delà les murs.
Pourtant, à l’intérieur de l’enceinte, l’espoir encore vivace d’une rémission encourage certains à poursuivre les recherches. Mais la frontière est mince entre l’espérance et la folie. Le mal peut parfois naître des meilleures intentions.
Et si, pour une fois, le sursaut tant attendu de l’humanité ne résidait pas dans la technologie et les promesses médicales ? Et si nous possédions déjà en nous toutes les réponses, toutes les solutions ? À quelles extrémités l’instinct de survie pourrait-il bien nous mener ?

Un presque huis clos sombre, morbide, où la créature révèle finalement nos penchants les plus humains.

AVERTISSEMENT : INTERDIT AUX MOINS DE 16 ANS
Récit destiné à un public averti, des scènes violentes sont susceptibles de heurter la sensibilité des plus fragiles.

Pour vous la procurer, en format papier ou en numérique


Extrait


Paroles de chroniqueurs

Chronique de Faby (Beltane (lit en) Secret)

Logo-BBS-wp

« L’intrigue est très bien conçue et très intelligente.
On s’attend à une énième histoire de zombies. Mais l’auteur […] explore d’autres horizons. On touche évidemment un des thèmes chers à l’auteur, l’Humain, et nous avons ici un autre aspect de l’humanité. Doit-on être prêt à tout pour sauver nos semblables ? La quête du remède justifie-t-elle tous les moyens ? »


Chronique d’Angie (Babelio)

251692_4486

« Toute l’originalité de l’oeuvre tient dans la façon dont l’auteur l’a traitée. On est face à une véritable et terrible prise de conscience.
Tout ce que j’ai lu de lui jusqu’à présent revêt indéfectiblement cet aspect humain, qu’on lui reconnaît volontiers, et Remanere ne fait pas exception.
L’œil critique avec lequel il nous présente ses histoires ; ou bien encore cette faculté à nous pousser dans nos derniers retranchements, à nous questionner d’avantage (quand l’instinct de survie se dispute à l’éthique…).
On appréciera les recherches de l’auteur en amont, permettant une immersion plus sensible et autrement plus intéressante.
Une histoire de zombis vraiment pas comme les autres : une histoire de sentiments avant tout (si si !) ; un petit bijou d’intelligence et d’introspection (ce qui, j’admets, peut surprendre vu le sujet ^^)


Chronique de Sophie Ruaud (Beltane (lit en) Secret)

photo-divers

« Son approche est bien différente de celles que nous avons l’habitude de retrouver dans l’univers des zombies. Le combat contre la maladie et la recherche d’un traitement, sans nous priver pour autant de scènes gores et sanglantes avec détails croustillants, visions cauchemardesques et bruitages assortis.
Le style est, comme à son habitude, pointu et lettré. La part belle aux sentiments et aux questionnements sur notre humanité, facultés d’adaptation…
Un récit sombre et noir dont l’humour n’est pas absent, loin de là, et dont la fin, que je n’avais pas du tout vue venir, m’a prise par surprise, horrifiée. »

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s