Bastien Pantalé

Biographie

1966261_10203234882614986_97581788_o

D’origine bretonne et audoise, Bastien Pantalé explore très tôt de nouvelles contrées. Parcourant la France puis le monde, son enfance d’itinérant et ses multiples voyages contribuent à un sens de l’observation aiguisé ainsi qu’à une ouverture d’esprit lui permettant d’aborder de multiples sujets, dans divers registres. Si sa passion pour le surf se nourrit de liens étroits avec la nature, il y puise surtout l’apaisement et l’humilité nécessaires à son équilibre.

Véritable touche-à-tout, Bastien Pantalé explore également la multitude des registres littéraires, peut-être pour trouver finalement le sien, mais aussi parce que les “cases” ne représentent pour lui qu’une contrainte dont la société ferait mieux de s’affranchir.

Son premier roman, L’Éveil, publié en 2014, annonçait déjà cette insoumission à l’hégémonie des genres. Mélange atypique de polar, science-fiction et romance, la dimension humaine ainsi que l’atmosphère sensorielle qui caractérisent l’auteur y tenaient déjà le premier plan.
Il s’engage ensuite dans un cycle de science-fiction, Ascendance, dont les trois tomes paraissent en 2014, 2015 et 2017. Entre aventure et spiritualité, ce voyage initiatique mêle encore une fois la diversité des genres de l’imaginaire (anticipation, dystopie, space-opera, heroic-fantasy, hard-SF…)
Sublimation, publié fin 2016, répond aux codes classiques du polar et du thriller. Dans la lignée de Seven, le best-seller de l’auteur associe subtilement Art, esthétique des corps, et scènes macabres.
En 2018, De nos propres mains, sa première incursion dans la littérature blanche, reçoit un accueil des plus ému.
La même année, le huis clos Remanere ravit les amateurs d’histoires de zombies.
Société XX voit le jour en 2019. Mûrie de la crise sociale ambiante, cette dystopie s’attaque à la menace totalitaire en projetant le Féminisme moderne dans ses dérives les plus absurdes.

C’est désormais dans le Sud-ouest de la France que Bastien Pantalé imagine et construit ses romans. Souhaitant faire voyager ses lecteurs par l’esprit autant que par le cœur, il met un point d’honneur à tisser ses intrigues, à semer ses messages, puis à imbriquer le tout dans des histoires propices à l’évasion et à la réflexion. Un style simple, un rythme fluide, équilibré, et un souci du détail caractérisent l’écriture de l’auteur.


Quelques interviews sont disponibles ci-dessous, et vous trouverez des chroniques sous l’onglet Publications, sans oublier les précieux commentaires des lecteurs qui ont tenté l’aventure avant vous.


Le mot de l’auteur :
Lire un auteur indépendant, c’est prendre un risque, celui de l’inconnu, mais c’est surtout gage d’authenticité. Je suis seul maître du contenu de mes livres et j’en tire une entière satisfaction. Soyez sûrs que l’application et le sérieux que certains « indés » apportent à leurs ouvrages permettent une qualité littéraire au moins équivalente à celle que vous trouverez chez les « gros » éditeurs. A vous de juger…
Pensez surtout à laisser un commentaire sur la page Amazon du livre que vous aurez choisi, ces retours précieux sont la seule reconnaissance dont je me nourris. Ne l’oubliez-pas !

Bonne découverte

Bastien

Suivez-le sur Facebook … sur Amazon  et sur Twitter


Article Sud Ouest, 21 mars 2019 (par Jean-Pierre Dufeu)

Société XX KDP


Interview : Bastien Pantalé (Prix des Auteurs Inconnus)

logo-pai-sans-date-e1522660390978


Article Sud Ouest, 14 janvier 2015 (par Axel Franck)

10387540_1577512015827209_787664596984808114_n


Une entrevue avec Bastien Pantalé (par Frédéric Soulier)

13626421_10205214493080942_5631306509011869_n


Interview de Bastien Pantalé (par Valérie Tuot)

8d3e1ce5-e662-4e48-b623-15f7b953a84d


Interview de Bastien Pantalé (par Magali Lafont)

13240770_1205458039494783_8593914116510797099_n


INTERVIEW : BASTIEN PANTALÉ, AUTEUR INDÉ (par Arnaud Touplain)

4e5de6ae21065cf4de975a358d336964

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bastien Pantalé »

  1. bonjour bastien ,jai acheté ton bouquin lors de ton passage a cultura la teste,je me suis régalé autant qu’avec un coben ou un grangé ,ou un dicker (je l’ai meme preferé au dernier granger) continus a nous régaler bravo

    Aimé par 1 personne

Répondre à Bastien Pantalé Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s